Comment manger la figue de barbarie ?

C’est un fruit peu connu en France. La figue de barbarie est essentiellement consommée dans la région méditerranéenne. Nos voisins italiens en sont friands et sont de grands consommateurs. C’est un fruit riche en saveurs culinaires et dont l’huile n’a pas encore fini de dévoiler tous ses secrets et ses bienfaits. Un produit totalement bio qui pousse dans des conditions hors normes mais qui mérite d’être découvert. Nous vous proposons un petit guide complet d’une plante qui n’a pas fini de nous surprendre. Dans le figuier de barbarie deux parties se mangent essentiellement. Le fruit qui est généralement rouge mais qui peut tirer vers le jaune orangé et les jeunes raquettes, appelées nopales.

Le fruit

Le fruit se mange un peu comme tous les fruits. Il suffit juste de le peler et manger l’intérieur. Attention, il ne faut pas se piquer car la peau du fruit est parsemée d’épines invisibles à l’oeil nu. Nous allons vous expliquer la meilleure façon d’éplucher une figue de barbarie.

Figue de Barbarie

  1. Prendre délicatement la figue, en plaçant ses doigts aux endroits ou il n’y a pas d’épines (les points noirs).
  2. Sur une planche à découper, on pose le fruit à plat, dans le sens de la longueur.
  3. On tranche l’extrémité gauche et droite du fruit. (Environ 0.5cm d’épaisseur)
  4. On incise la peau du fruit sur toute la longueur
  5. On déroule délicatement le fruit pour le séparer de la peau
  6. On déguste le fruit directement en le croquant
  7. Les pépins se mangent sans les croquer, comme le raisin.

Comment éplucher une figue de barbarie ?

Les nopales

Figuier : nopales et raquettesSi sur les marchés on trouve de plus en plus facilement des figues de barbarie, en revanche pour les « raquettes », appelées des nopales, c’est moins facile à trouver. On peut en acheter dans certaines épiceries notamment celles qui vendent des produits mexicains. Les nopales sont meilleures jeunes, donc pas trop grandes. Il faut les peler en prenant garde de ne pas se piquer. On peut les manger de milles façons :

  • En beignet par exemple, il suffit de les couper en lanières, de les tremper dans la pâte à beignet et de les faire frire
  • Grillées au barbecue, un peu de sel, un peu de poivre, un tout petit peu de piment, on les badigeonne d’huile puis on les fait griller sur le barbecue.
  • En salsa où les nopales vont vraiment libérer toutes leurs saveurs, quelques tomates coupées en dés, de l’ail, du piment bien sûr, un peu de coriandre, et les nopales coupées en petits cubes, vous mélangez le tout et laissez reposer quelques heures pour que le mélange des saveurs se fasse.

Confiture de figue de Barbarie

Envie d’une marmelade un peu originale le matin qui change des sempiternelles confiture de fraise et d’abricots ? Faites entrer un peu d’exotisme dans votre petit déjeuner nous vous proposons d’essayer la confiture de figue de barbarie.

  1. Pour 1 kilo de figues de barbarie déjà épluchées, prenez 750 gr de sucre, puis une gousse de vanille et la moitié d’un jus de citron.
  2. Coupez vos figues de barbarie en morceaux, mettez le sucre au dessus, le jus de citron et la gousse de vanille, puis laissez le tout une nuit à l’air ambiant de façon à ce que les figues s’imprègnent du sucre en douceur.
  3. le lendemain mettez le tout dans votre casserole à confiture puis ajouter un demi verre d’eau et portez le tout a feu vif à ébullition.
  4. Laissez bouillir environ 15 en écumant la mousse.
  5. Laissez tiédir puis passez le tout au chinois afin d’enlever les pépins, mettez en pot, laissez refroidir avant de fermer et c’est fini, vous avez une confiture originale et délicieuse à présenter à vos amis.

L’huile de figue de Barbarie

L’huile la plus chère du monde. Figurez vous qu’il faut plus de 800 kilos de figues de barbarie pour obtenir un litre de cette huile, dont on commence seulement à découvrir les secrets et les vertus. L’huile figue de barbarie est obtenue par la pression à froid des pépins du fruit. Plus bio que ça tu meurs !!! Un figuier de barbarie pousse en plein désert dans les terrains les plus secs, les plus arides, les plus infertiles et il ne s’arrête pas de pousser et de se reproduire envahissant même de façon catastrophique certains pays qui lui font une guerre redoutable.

Une plante envahissante qui pousse partout vite et bien, trop bien même, donc aucun produit chimique engrais, pesticide ou autre ne rentre dans sa culture. L’huile de figue de barbarie est véritablement un produit naturel.

On trouve l’huile de figue de barbarie un peu partout et surtout de plus en plus compte tenu du succès qu’elle rencontre et dont la presse se fait écho très largement. Il faut néanmoins être prudent lorsque l’on achète cette huile. Celle qui nous intéresse est celle qui est faites à partir des pépins du fruit du figuier de barbarie.

On récolte les fruits, puis on sépare d’un coté la chair et le jus avec lesquels on pourra faire du nectar, ou de la confiture, et de l’autre côté les pépins qui vont être nettoyés puis tout naturellement lavés et enfin pressés à froid sans aucun ajout de produit chimique quelconque. Il y a donc sur le marché deux huiles de figue de barbarie. Une totalement pure réalisée à partir des pépins, comme nous l’avons précédemment expliqué. Et une autre huile ou plutôt un macérât huileux qui lui est fait à partir des raquettes de la plante. Ce macérât est totalement différent, beaucoup moins cher bien évidemment mais avec beaucoup moins de qualité pour le soin de la peau.

Attention si le prix ne fait pas toujours la qualité, un prix très bas compte tenu du fait qu’il faut plus de 800 kilos de fruit pour produire un litre d’huile de figues de barbarie laisse à penser qu’une huile pas chère n’est pas pure.

Meilleure huile figue de barbarie Ceci n’engage que nous mais nous vous présentons et conseillons un produit qui a fait ses preuves. L’huile de figue de barbarie a des capacités anti rides surprenantes : 80% des femmes qui l’ont essayé lors d’études, ont constaté une diminution réelle des rides. L’huile a cette capacité à resserrer les pores de la peau. Utilisée quotidiennement sur le visage et sur le buste elle va redonner éclat, élasticité et douceur. Il suffit juste de mettre quelques gouttes au creux de votre main et délicatement de vous l’appliquer sur le visage en exerçant un léger massage pour favoriser sa pénétration.

L’huile de figue de barbarie est d’une couleur jaune tirant légèrement sur le vert, elle à une odeur un peu piquante un peu comme de l’huile d’argan, pénètre facilement dans la peau. Elle est très riche en vitamine E ce qui explique ses capacités de lutte contre le vieillissement cutané. L’huile de figue de barbarie est vraiment une huile précieuse et exceptionnelle, c’est le soin du visage bio par excellence.

Shampoing aux figues de barbarie : un tonifiant pour le cuir chevelu

La figue de barbarie ou plus exactement les raquettes du figuier de barbarie sont un excellent traitement pour les cheveux. On peut s’en servir comme shampoing et après shampoing tonifiant en même temps. Il va laisser les cheveux brillants, hydratés, soyeux, pas particulièrement doux mais en revanche un sentiment de légèreté, de fraîcheur et de propreté. La plante est riche en acides aminés et en fer, qui sont des nutriments qui sont nécessaires pour la croissance des cheveux. Son huile naturelle contient le double de la quantité d’acide gras, en fibres et en protéines de l’huile d’argan.

Voici une petite recette maison que vous pouvez essayer :

  • Il suffit dans un premier temps de couper quelques raquettes en prenant bien garde de ne pas de piquer, puis avec un grand couteau vous allez enlever les épines et enlever la peau.
  • Puis, soit vous coupez en petit morceaux ou passez au mixer en rajoutant un peu d’eau. Environ un verre d’eau pour une grande raquette.
  • Vous secouez bien pour que le mélange se fasse bien.
  • Puis vous allez filtrer et l’espèce de sirop de figuier de barbarie que vous allez obtenir vous allez vous en servir comme tonifiant pour le cuir chevelu.
  • Vous vous en arrosez la tête vous massez normalement le cuir chevelu et les cheveux, puis enfin vous rincez à l’eau claire et c’est fini.
  • Vous pouvez garder ce « sirop » quelques jours sans problème au réfrigérateur.

Un savon à la figue de barbarie à faire soi-même

Envie d’un savon bio, bon pour les soins du visage et du corps, un savon aux qualités hydratantes incontestables, essayez celui-ci à la figue de barbarie. On trouve le figuier de barbarie un peu partout sur le pourtour méditerranéen et en France notamment dans la région Provence alpes cote d’azur et la Corse.

La figue de barbarie et son jus sont utilisés dans de nombreux plats et cocktails, mais le figuier de barbarie est également connu pour ses qualités hydratantes et ses effets sur la peau, ce sera donc un excellent ajout à une base de savon.

  • Avant tout il vous faut une base de glycérine, achetez donc plusieurs (3 ou 4) savons quelconques que vous allez couper en petits morceaux dans un petit saladier.
  • Puis direction le micro onde, puissance maximale environ une à deux minutes de façon a ce que tout soit fondu, mélangez bien.
  • Mixez une figue de barbarie de façon très fine dans votre bol mixeur, puis filtrer avec une passoire pour récupérer le jus.
  • Mélangez ce jus avec votre savon encore chaud, fonction de la couleur de votre figue de barbarie le jus devrait tirer entre le rose et le rouge.
  • Quand le mélange est bien homogène, si nécessaire repasser quelques secondes au micro onde, versez le dans des moules , des petits moules à gâteaux, madeleines ou autre feront l’affaire, mais vous pouvez aussi trouver des petits moules plastiques en forme d’animaux pour vos enfants par exemple.
  • Laissez refroidir à température ambiante pendant trois ou quatre heures et voilà vous avez de délicieux petits savons aux qualités hydratantes hors du commun.
  • Vous pouvez si il y a apparition de petites bulles à la surface du savon, quand le mélange est encore chaud, pulvériser un peu d’alcool dessus ça éviter la formation de ces bulles.

Vous trouverez dans toutes les grandes surfaces des colorants alimentaires, si vous voulez vous pouvez vous amuser à créer des savons de multiples couleurs et de multiples formes. La figue de barbarie avec ses qualités hydratantes va nourrir votre peau à chaque lavage et de façon naturelle.

Le figuier de barbarie, une plante envahissante

Le figuier de barbarie est une plante qui peut très vite devenir envahissante, il se développe très rapidement et dans les endroits les plus incongrus. Certains pays se sont retrouvé à devoir réellement rentrer en guerre contre cet envahisseur que rien ne semble arrêter hormis peut être le froid. Avoir un ou deux figuier de barbarie sur son terrain peut être très intéressant en être envahi en est une autre ; il va donc vous falloir faire attention à sa prolifération.

Deux moyens de lutte, l’élimination physique ou l’élimination chimique. Vous en avez relativement peut sur votre terrain alors l’élimination physique semble être ma méthode la plus appropriée, car la méthode par herbicide peut prendre plusieurs années. Un herbicide quelconque dans nos contrées sera suffisant, il suffira de pulvériser les feuilles et également d’arroser le pied abondamment pour que le figuier rende l’âme.

Si vous préférez la méthode forte une bonne houe, creusez à la base du pied et allez chercher les racines assez profondément, car si vous vous contenter de couper le figuier de barbarie au niveau du pied il ya de grandes chances qu’il repousse. Idem si vous laissez traîner les raquettes sur le sol après arrachage.

En Australie le figuier de barbarie était devenu un véritable fléau puisqu’ils ont occupé jusqu’à quatre millions d’hectares de terres au départ agricoles. Le gouvernement à dépensé des fortunes en insecticides et autres et pour finir c’est la lutte biologique qui l’a emportée avec l’introduction d’une coccinelle et d’une chenille qui sont particulièrement gourmande et raffole des raquettes des figuiers. Elles en sont venues à bout et ont su débarrasser l’Australie de cet envahisseur très piquant.

En France sur des petites surfaces on a une recours au gyrobroyage pour l’éradication mais avec un coût néanmoins assez conséquent. Donc si vous raffolez des figues de barbarie, avoir deux ou trois figuiers peut être le bon plan mais surveillez les de près on ne sait jamais.

La figue de barbarie et les cocktails

Donnez un peu de couleur et un goût peu commun avec ces cocktails à base de jus de figue de barbarie. Soyez original, une couleur, un goût, un parfum d’exostisme, l’aventure commence dans votre verre

Cocktail n°1

Mixer la figue de barbarie en essayant d’enlever les pépins, puis mettez la dans un shaker, ajoutez le rhum et le cointreau et de la glace pilée. Mélangez bien le tout et servez dans un verre style verre à whisky. En décoration une rondelle de limette sera parfaite. Un cocktail rafraichissant et doux pas trop fort en goût.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *