Tout savoir sur l’épilation, notre guide complet

Pendant l’été, pas question de camoufler les aisselles, les bords de maillot ou les jambes poilues. D’ailleurs, comment pourrait-on les cacher lors des sorties à la piscine ou à la plage? Il existe de nos jours plusieurs méthodes auxquelles l’on peut avoir recours pour se débarrasser de ces poils gênants.

Les différentes méthodes d’épilation

Le rasage

Rasage des jambes L’une des plus courantes est l’utilisation du rasoir. Simple comme elle est, cette première technique est surtout convoitée par les femmes pressées qui n’ont pas assez de temps pour s’offrir une séance d’épilation. Si vous en faites partie, adoptez les bons gestes, pour un rasage réussi.

Commencez par appliquer une mousse à raser ou un peu de savon sur la partie à raser. Puis, glissez le rasoir dessus tout en veillant à ne pas trop agresser la peau. Après la séance, veillez à hydrater votre peau avec une crème hydratante. Refaites l’opération à chaque fois que vous en sentez le besoin.

La cire

Épilation cire Après le rasoir, la cire représente également l’un des moyens d’épilation les plus réputés. Appliquez de la cire chaude sur les jambes, les aisselles ou le maillot à épiler, à l’aide d’une spatule. Attendez qu’elle soit entièrement sèche et arrachez d’un coup sec dans le sens contraire à la pousse des poils. Il faut toutefois savoir que l’utilisation de la cire est formellement déconseillée aux personnes qui ont des problèmes de circulation sanguine. Elle n’est pas non plus très pratique durant l’été, étant donné que les poils devront atteindre au moins 5 mm de longueur avant d’être arrachés. D’autant plus que l’exposition au soleil peut engendrer l’apparition de points noirs sur la peau. Plus d’infos sur l’épilation à la cire, froide et chaude.

La crème dépilatoire

Crème dépilatoireConcernant les crèmes dépilatoires, ces produits se trouvent actuellement au premier rang des méthodes d’épilation. Ses ingrédients, dont des actifs alcalins, sont particulièrement choisis pour détruire les poils en profondeur. Ce qui implique que la repousse est beaucoup plus lente qu’avec le rasoir. Ces crèmes sont également dotées d’éléments adoucissants pour les peaux fragiles.

Notre astuce : pour éviter tout risque d’irritation, appliquez un demi-citron sur la zone épilée après le séchage.

En dehors de ces trois méthodes d’épilation, vous pouvez également opter pour le halawat, une cire naturelle à base de caramel, de citron et d’eau, ou les épilateurs électriques. Si là encore, vous ne trouvez pas satisfaction, la dernière solution reste à avoir recours à des méthodes plus extrêmes comme le laser ou l’épilation électrique. Ces derniers vous proposant une épilation définitive. Plus d’infos sur la crème dépilatoire.

L’épilation (rasage)

Depuis leur première apparition, les rasoirs ont fait fureur sur le marché. Ces petits instruments permettant, non seulement aux hommes mais également aux femmes, d’éliminer les poils superflus qui les gênent. Concernant particulièrement l’univers féminin, le rasage touche surtout les femmes pressées. Celles qui n’ont pas assez de temps pour s’offrir une séance d’épilation complexe.

Une solution de facilité certes, mais qui n’est pas pour autant inefficace. Au contraire, après une séance de rasage, qui ne dure d’ailleurs que quelques minutes, on peut s’attendre à une peau parfaitement lisse et nette.

Le rasage peut être pratiqué sur les aisselles, les jambes ou encore le maillot, mais pas sur le visage. Il suffit tout simplement d’appliquer une mousse à raser ou un peu de savon sur la zone à traiter, de la soumettre à quelques passages du rasoir, de rincer et le tour est joué. Contrairement à d’autres méthodes d’épilation, comme l’utilisation des crèmes dépilatoires, le rasage peut également être effectué à une fréquence élevée, voire tous les jours. D’autant plus que le rasoir peut être employé plus d’une fois et ne coûte que quelques euros, on peut ainsi se permettre de l’utiliser à chaque fois que l’on en sent le besoin. Sans oublier le fait que petit comme il est, cet outil d’épilation peut très bien être emporté lors des voyages.

Efficace et rapide, le rasage peut toutefois présenter quelques inconvénients. Le premier point négatif à considérer est la repousse des poils. Ces derniers devenant de plus en plus rigides et épais au fil des séances de rasage, leur repousse s’accélère. En principe, les nouveaux poils apparaissent entre 2 et 4 jours mais cette durée peut changer selon la fréquence à laquelle l’opération est effectuée. Plus cette fréquence est élevée, plus les poils repousseront vite. Le rasage peut également entraîner l’apparition de poils incarnés. Ce qui peut engendrer des infections cutanées.

Pour prévenir ainsi tout risque d’irritation, quelques règles sont à respecter. Appliquez du gel ou de la mousse spécialement dédiés au rasage sur la zone à traiter, avant de débuter l’opération. Après l’épilation, veillez également à hydrater votre peau en appliquant une crème hydratante. En dernier lieu, choisissez un rasoir singulièrement adapté à votre type de peau.

L’épilation à la cire

L’épilation à la cire est sans doute l’une des méthodes d’épilation les plus adoptées actuellement. Que ce soit à domicile ou dans les grands salons, plusieurs femmes y ont recours pour se débarrasser des poils superflus. Bien que particulièrement douloureuse, cette méthode constitue l’une des plus efficaces en matière d’épilation provisoire. La cire permettant d’arracher les poils jusqu’à leur racine, ralentissant ainsi la repousse. Tout en adoucissant les poils.

On distingue principalement deux types d’épilation à la cire : celle à la cire froide et celle à la cire chaude.

Epilation cire froide

Comme son nom l’indique déjà, l’épilation à la cire froide utilise de la cire froide prête à l’emploi pour enlever les poils. La cire s’applique directement sur la surface à épiler, après avoir été réchauffée un peu entre les mains. L’application doit être faite dans le sens de la pousse des poils, contrairement au retrait de la bande qui se fera non seulement dans le sens contraire de la pousse des poils, mais également d’un geste particulièrement sec.

Après l’épilation à la cire, une séance d’hydratation est fortement conseillée pour écarter tout risque d’irritation. Les produits hydratants à base d’huile d’olive sont les plus recommandés. L’épilation à la cire froide présente le principal avantage d’être facile à pratiquer n’importe où et n’importe quand. La cire froide étant souvent disponible sous forme de bandelettes faciles à emporter. D’autant plus qu’une séance ne dure que quelques minutes.

Epilation cire chaude

Concernant l’épilation à la cire chaude, elle requiert beaucoup plus de temps et de prudence. La première étape étant de faire fondre la cire à une température d’environ 40°, avant de l’appliquer sur la zone à épiler. Il faut ensuite attendre qu’elle soit complètement sèche avant de l’enlever d’un coup sec. Ce retrait doit se faire, comme dans l’épilation à la cire froide, dans le sens inverse de la pousse des poils. L’épilation à la cire chaude peut être pratiquée sur le maillot, les jambes et les aisselles. Elle est toutefois déconseillée aux personnes souffrant de problèmes de circulation sanguine et à celles qui sont dotées de peaux fragiles. Il faut également savoir que la cire très chaude peut entraîner d’importantes brûlures. L’idéal serait ainsi d’utiliser un appareil spécial muni de thermostat, lors du chauffage.

L’épilation définitive au laser

L’épilation au laser est une pratique qui consiste à éliminer le pigment du poil, que l’on nomme mélanine et à détruire le poil à sa racine, par l’intermédiaire de la lumière diffusée par le laser. Effectuée dans le cadre strict d’une pratique médicale, cette méthode d’épilation est issue d’une étude approfondie. Elle peut être utilisée pour épiler non seulement de petites surfaces comme le maillot ou la lèvre supérieure, mais également de plus grandes zones comme les jambes.

En fonction de l’étendue de cette partie à épiler, une séance peut aller de 15 minutes à plus de 50 minutes. À raison de 2 cm² traités par impulsion. En principe, il faut au moins trois séances pour voir les résultats mais cela dépend de la surface à traiter et de la pilosité. Chaque séance doit également être espacée de deux ou trois mois. L’épilation au laser présente comme principal avantage d’offrir une épilation durable.

Au fil des séances, il se peut également que certains poils ne repoussent plus, du fait que ceux-ci sont détruits jusqu’à leur racine. Ce qui n’implique pas pour autant que le laser permet une épilation définitive car au moins 20% des poils recommenceront à pousser. Il est aussi à noter que l’épilation au laser est peu efficace pour enlever les poils roux ou blonds. Les points sombres étant les principaux absorbants de la lumière du laser.

En ce qui concerne la douleur, quelques petites sensations de brûlures peuvent survenir lors du traitement, mais leur intensité va dépendre de la zone à traiter. L’épilation au laser, bien que très efficace, impose toutefois quelques règles importantes. Cette méthode est entre autres à éviter pour les personnes dotées de peau trop blanche, trop noire ou bronzée. Elle est également interdite pendant la période de grossesse.

Il est aussi primordial de savoir que le soleil est impérativement déconseillé avant et après le traitement au laser. En principe, il faut attendre au moins un mois après la séance avant de s’exposer au soleil. Si tous ces points sont considérés, une épilation parfaite sera sûrement au rendez-vous. Actuellement, le prix de l’épilation au laser peut varier de 100 à 450 euros. À titre indicatif, l’épilation du maillot peut aller de 130 à 270 €, celle des aisselles de 110 à 150 €, celle d’une demi-jambe de 200 à 400 € et l’épilation du menton ou de la lèvre supérieure revient à 80 €. Ces prix seront différents suivant la région où vous vous trouvez.

L’épilation avec des crèmes et des mousses dépilatoires

De nos jours, l’utilisation des crèmes et mousses dépilatoires se présente comme étant l’une des méthodes d’épilation les plus courantes. Cette technique permettant d’avoir une peau nette entièrement dépourvue de poils en quelques étapes faciles à réaliser. Les crèmes et mousses dépilatoires, par l’action de leurs ingrédients chimiques, sont destinées à ramollir le poil de sorte qu’on peut l’enlever sans problème. Ce qui va adoucir la repousse, contrairement à l’épilation au rasoir.

L’utilisation de ces produits dépilatoires présente plusieurs avantages. En plus d’être entièrement indolore, elle est également très facile et très rapide à pratiquer. Une séance ne durant que quelques minutes et permettant pourtant une épilation parfaite et durable. La repousse, en plus d’être adoucie, étant également ralentie. L’épilation aux crèmes et mousses dépilatoires, inversement à d’autres méthodes, permet aussi d’hydrater la peau en même temps.

Ces produits dépilatoires étant singulièrement riches en actifs hydratants. La peau sera ainsi plus soyeuse, douce et hydratée après une séance d’épilation. Concernant l’application, les crèmes et mousses dépilatoires s’appliquent facilement sur toutes les zones à traiter par l’intermédiaire d’une spatule ou d’un vaporisateur. Ce dernier permettant d’atteindre les parties les plus difficiles comme les cuisses ou l’arrière des mollets. Après quelques minutes de pause, les poils et les crèmes devront être emportés par l’eau de la douche.

Il est toutefois à noter que la méthode d’épilation aux crèmes et mousses peut engendrer quelques complications, notamment dans le cas où la personne qui l’utilise est allergique aux ingrédients des produits.

Pour prévenir tout risque, il est ainsi conseillé d’effectuer un test sur une petite zone de la peau, au moins 24 heures avant l’opération. Si des irritations, des démangeaisons ou des rougeurs se présentent, il faut tout de suite stopper la séance et rincer abondamment la partie traitée à l’eau froide.

Il est également à préciser que les produits dépilatoires sont impérativement interdits aux personnes dotées de peau fragile ou irritée. Leur application sur certaines zones du visage comme le contour des yeux, les oreilles ou encore le nez, est à proscrire radicalement. Sans oublier que les grains de beauté ne devront en aucun cas être recouverts de crèmes ou de mousses dépilatoires. En dernier lieu, veillez à suivre mot pour mot les indications inscrites sur le produit et en cas de complication importante, prenez l’avis d’un médecin.

L’épilation électrique

épilation électrique L’épilation électrique est une méthode d’épilation qui utilise un épilateur électrique à la place du rasoir. Cet appareil, se présentant presque comme ce dernier mais avec une tête rotative, permettant d’enlever efficacement les poils. Contrairement à un simple rasoir électrique, l’épilateur électrique est en effet destiné à arracher les poils jusqu’à leur racine. Ce qui implique que la repousse ne se fera qu’après quelques semaines et que les poils seront moins robustes et beaucoup plus fins.

L’épilation électrique se présente actuellement comme étant l’une des techniques les plus pratiques, rapides et simples, pour se débarrasser des poils gênants. Une séance ne dure que quelques minutes et vous offre pourtant une épilation parfaite et durable. L’épilateur électrique fonctionne en principe avec le courant électrique, mais il existe également d’autres modèles rechargeables avec piles.

Il peut être utilisé pour enlever de longs poils, tout comme il peut arracher facilement les poils de moins de 1mm. Ce qui le qualifie d’ailleurs comme étant un appareil d’épilation particulièrement efficace. Sans oublier le fait que, dans le cas où une zone n’est pas épilée à l’optimal, des retouches peuvent très bien être effectuées entre deux séances.

L’épilateur électrique se présente également comme un véritable allié lors des sorties en été. Par l’intermédiaire de ses différents modèles de têtes, il peut très bien être employé pour épiler plusieurs parties du corps, dont particulièrement les aisselles, le maillot et les jambes. Il est toutefois important de savoir que, comme l’épilation à la cire, celle qui utilise l’épilateur électrique est assez douloureuse, surtout lors des premières séances. Vous pouvez toutefois réduire cette douleur en prenant un bain chaud avant la séance d’épilation. La chaleur ayant le pouvoir de dilater les pores de la peau et de faciliter ainsi l’extraction des poils.

Pour écarter tout risque d’irritation, vous devez également veiller à ce que votre peau soit bien hydratée après l’épilation. Choisissez une crème hydratante qui est spécifiquement dédiée aux zones concernées et appliquez-en sur la partie épilée après chaque séance. Il vous est également conseillé d’utiliser un gant de crin entre deux épilations, afin d’éviter la repousse des poils sous la peau. À défaut de cet outil, optez pour des crèmes antibiotiques ou des exfoliants.

Pour en savoir plus : Guide d’achat épilateur électrique

L’épilation au fil oriental

L’épilation au fil oriental est une technique d’épilation traditionnelle originaire de l’Inde. Appelée également épilation indienne, elle est issue des méthodes d’épilation utilisées par les femmes hindoues, qui consistent à utiliser un fil en coton particulièrement résistant.

L’épilation au fil oriental se place parmi les techniques d’épilation les plus douces et les plus efficaces. Elle est surtout utilisée pour épiler les zones fragiles du visage.

Comment cela se passe ?

Cette méthode fonctionne comme suit : d’une main, la praticienne doit tenir une bobine sur laquelle est enroulé le fil. De l’autre, elle doit, avec ce dernier, former une chaîne entre ses doigts. La chaîne ainsi formée va ensuite être apposée sur la peau et, à l’aide de quelques doigts habiles et de mouvements de bouche, elle va arracher les poils jusqu’à leur racine. Pour une épilation parfaitement réussie, les gestes doivent être particulièrement précis et calculés. Une bonne dose d’habileté, ainsi qu’un brin de délicatesse doivent également être au rendez-vous.

Au fil du temps, les poils seront de moins en moins robustes et à force d’être arrachés à la racine régulièrement, ils n’auront plus la force de pousser. Cela prendra toutefois une assez longue période, environ deux ans, à raison de deux séances par mois.

Avantages

L’épilation au fil oriental est une méthode d’épilation standard qui peut être appliquée sur tout type de peau. Contrairement à certaines techniques, comme l’épilation au rasoir ou à la cire, elle écarte tout risque d’irritation.
L’épilation indienne présente également l’avantage d’être entièrement indolore. Ce qui la place d’ailleurs comme étant l’une des méthodes les plus pratiques pour une épilation parfaite des sourcils ou d’autres poils du visage. Il suffit tout simplement d’appliquer un peu de talc sur l’endroit à épiler, pour assurer de meilleurs résultats. Sans oublier une petite dose de crème hydratante après la séance d’épilation.

Plus qu’une méthode classique, l’épilation au fil oriental permet également aux personnes à pilosité excessive de remédier à leurs problèmes, qu’ils soient d’origine génétique ou hormonale. Leur offrant ainsi la possibilité de retrouver une peau de visage à la fois lisse et douce, sans avoir à souffrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires