Comment prolonger la durée de vie des bougies ?

Découvrez des astuces simples pour profiter durablement de vos bougies.

Ralentir la combustion des bougies

La bougie est une invention du Moyen Age conçue pour l’éclairage. Elle est constituée d’un bloc de stéarine enrobé de paraffine dont le centre est traversé par une mèche en coton. Cette mèche est elle-même imbibée d’acide borique servant de fondant.

Ralentir la flamme de la bougieLe principe de fonctionnement de la bougie repose sur un phénomène d’auto-alimentation. Lorsqu’on allume la bougie, la chaleur fait fondre la cire, ou plus exactement la stéarine à proximité. Celle-ci monte le long de la mèche par capillarité où elle se vaporise et se décompose en un gaz combustible au contact de la flamme. En s’oxydant rapidement dans l’oxygène de l’air, ce gaz permet d’entretenir une flamme continue.

Il est possible de ralentir la combustion des bougies grâce à quelques astuces. La première consiste d’une part à les placer pendant deux heures dans un bol d’eau salée avant de les utiliser. Le sel freine en effet le processus de combustion de la cire. D’autre part, on peut les mettre quelques heures au réfrigérateur afin de durcir la cire. Ces deux techniques conviennent évidemment à tous les types de bougie : bougies d’anniversaire vahiné, bougies d’ambiance, bougies moulées.

Entretien des bougies

Il est possible de redonner un aspect neuf à ses bougies ternies. Pour ce faire, nettoyez-les à l’aide d’un tissu en nylon ou avec une petite brosse imbibée d’alcool à brûler. Par ailleurs, un peu d’eau savonneuse permet de redonner de l’éclat aux bougies colorées. Un large choix de bougies décoratives est disponible sur vahine.

Pour obtenir une flamme lumineuse, il est nécessaire de couper régulièrement la mèche et d’enduire la bougie de savon à peine humide avant son utilisation. En ce qui concerne l’entretien des bougeoirs, une bonne astuce consiste à les placer une heure au congélateur pour durcir la cire. Ensuite on peut retirer facilement à la main les résidus cassants.

Aujourd’hui, on peut confectionner soi-même ses bougies. Un large choix de cires, d’huiles végétales de colorants et d’huiles essentielles est disponible sur le marché. Il est cependant recommandé d’utiliser de la cire d’origine animale ou végétale pour limiter la pollution de l’air intérieur. De même, la mèche ne doit pas avoir été traitée avec des produits synthétiques. La cire d’abeille est par exemple idéale pour les bougies d’ambiance traditionnelles qui se consument lentement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *